Zur Seitennavigation oder mit Tastenkombination für den accesskey-Taste und Taste 1 
Zum Seiteninhalt oder mit Tastenkombination für den accesskey und Taste 2 
Hochschul-Informations-System eG
Startseite    Anmelden    SoSe 2024      Umschalten in deutsche Sprache / Switch to english language      Sitemap

Identités, féminités et migrations. Poétiques de l’altérité chez Marie NDiaye - Einzelansicht

Zurück
Grunddaten
Veranstaltungsart Hauptseminar Langtext
Veranstaltungsnummer 146757 Kurztext
Semester WiSe 2023/24 SWS 2
Erwartete Teilnehmer/-innen Max. Teilnehmer/-innen 15
Turnus Veranstaltungsanmeldung Veranstaltungsbelegung im LSF
Credits
Sprache Deutsch/Französisch
Termine Gruppe: iCalendar Export für Outlook
  Tag Zeit Turnus Dauer Raum Raum-
plan
Lehrperson Status Bemerkung fällt aus am Max. Teilnehmer/-innen
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mo. 10:00 bis 12:00 woch 23.10.2023 bis 09.02.2024  Gebäude E1 1 - Seminarraum -1-12        
Gruppe :
 


Zugeordnete Person
Zugeordnete Person Zuständigkeit
Donnarieix, Anne-Sophie, Univ.-Professorin, Univ.-Prof. Dr. phil.
Zuordnung zu Einrichtungen
Romanistik
Inhalt
Kommentar

Marie NDiaye fait son entrée en littérature au milieu des années 1980, alors âgée de 17 ans, avec la parution de Quant au riche avenir (1986). Publiée d’abord aux éditions de Minuit, puis chez Gallimard, elle obtient en 2009 le Prix Goncourt pour son roman Trois femmes puissantes et représente aujourd’hui l’une des figures littéraires les plus intéressantes de sa génération. Dans une öuvre traversée par la question des ségrégations raciales et sociales ainsi que par l’ambiguïté de relations familiales tout en dynamiques de rejet et d’ostracisation, l’autrice interroge un rapport à l’Autre complexe, précaire, souvent violent, toujours susceptible de basculer : les personnages luttent avec leurs origines d’immigrés ou leur statut social pour s’adapter, se fondre dans la communauté désirée, troquer aussi leur identité, quitte à la refouler, ou la falsifier. À travers une langue alerte, lourde d’indéterminations et d’ambiguïtés fantastiques, Marie NDiaye pose la question de nos identités contemporaines, et, partant, la possibilité du « vivre ensemble » au prisme d’un malaise puissant.

 

Le cours doit permettre aux étudiant.es d’approfondir ces questionnements et de contextualiser l’öuvre de Marie NDiaye non seulement dans le champ littéraire contemporain, mais également dans une histoire au plus long cours, qui s’inspire autant des jeux de travestissement chers à Marivaux que d’une crise du sujet dont les origines remontent aux esthétiques du milieu du 20e siècle. Nous travaillerons plus en détails sur trois textes choisis : un récit, un roman et une pièce de théâtre. Les étudiant.es auront la possibilité d’assister à une représentation théâtrale à la Scène nationale du Carreau. Une rencontre avec l’autrice est également en cours de préparation.

 

 

Literatur

Lectures obligatoires durant le cours :

  • Marie NDiaye, Mon cöur à l’étroit (2007)
  • Marie NDiaye, Les serpents (2004)
  • Marie NDiaye, Un pas de chat sauvage (2019)

 

Lectures conseillées pour la préparation

  • Dominique Rabaté, Marie NDiaye, Paris, Textuel, 2008.
  • Andrew Asibong, Shirley Jordan (dir.), « Marie NDiaye : l’étrangeté à l’öuvre », Revue des Sciences Humaines, n° 293, 2009.
  • Daniel Bengsch et Cornelia Ruhe (dir.), Une femme puissante. L’öuvre de Marie NDiaye, Amsterdam – New York, Rodopi, 2013.
Bemerkung

Der Kurs kann je nach Wunsch der Studierenden auf Französisch oder auf Deutsch gehalten werden.

Leistungsnachweis

Ein Referat und eine Hausarbeit


Strukturbaum
Keine Einordnung ins Vorlesungsverzeichnis vorhanden. Veranstaltung ist aus dem Semester WiSe 2023/24 , Aktuelles Semester: SoSe 2024