Zur Seitennavigation oder mit Tastenkombination für den accesskey-Taste und Taste 1 
Zum Seiteninhalt oder mit Tastenkombination für den accesskey und Taste 2 
Muster-Hochschule
Startseite    Anmelden    SoSe 2024      Umschalten in deutsche Sprache / Switch to english language      Sitemap

Politiques de la mémoire - Einzelansicht

Zurück
Grunddaten
Veranstaltungsart Proseminar Langtext
Veranstaltungsnummer 146690 Kurztext
Semester WiSe 2023/24 SWS 2
Erwartete Teilnehmer/-innen Max. Teilnehmer/-innen 15
Turnus Veranstaltungsanmeldung Veranstaltungsbelegung im LSF
Credits
Sprache Deutsch/Französisch
Termine Gruppe: iCalendar Export für Outlook
  Tag Zeit Turnus Dauer Raum Raum-
plan
Lehrperson Status Bemerkung fällt aus am Max. Teilnehmer/-innen
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 25.10.2023           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 08.11.2023           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 22.11.2023           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 06.12.2023           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 20.12.2023           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Di. 18:00 bis 23:00 Einzel von 09.01.2024           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 10.01.2024           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 24.01.2024           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 Einzel von 07.02.2024           
Einzeltermine anzeigen
iCalendar Export für Outlook
Mi. 16:00 bis 19:30 woch 25.10.2023 bis 07.02.2024  Gebäude E2 4 - Seminarraum 7        
Gruppe :
 


Zugeordnete Person
Zugeordnete Person Zuständigkeit
Laarmann, Mario , M.Ed.
Zuordnung zu Einrichtungen
Romanistik
Inhalt
Kommentar

« La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. » En ces mots, Emmanuel Macron introduit sa politique culturelle envers les pays anciennement colonisés par la France lors d’une visite en Algérie en 2017. Ils indiquent, avec son fameux discours à Ouagadougou quelques mois plus tard, le début d’une nouvelle politique extérieure française qui se réclame résolue d’avouer et de réparer les crimes de son passé.

 

Tout nouvelle qu’elle est en ce qui concerne le rapport France-Afrique, cette démarche ne semblera pas étrangère aux connaisseurs de l’histoire Allemande. Ce que l’on devrait apprendre de l’état de l’Allemagne, propose en 2019 Susan Neiman, est la soi-disante « Erinnerungskultur », l’ensemble des éléments culturels institutionalisés pour adresser la responsabilité héritée pour la shoah. Par rapport à l’antisémitisme et à la xénophobie persistants on peut se demander si cette démarche, bien qu’elle se soit développée et approfondie par de nombreuses discussions nationales au fil des années, ait vraiment réussi, proposent des critiques comme Max Czollek dans son récent Versöhnungstheater (2023). En revanche, l’idée de faire face aux crimes coloniaux semble revenir vers l’Allemagne à travers la démarche française : Si c’est Macron qui a d’abord déclaré la volonté de restituer des objets culturels pilés du continent Africain, il est pourtant l’Allemagne qui s’efforce maintenant d’effectuer cette pratique au plus vite.

 

Ces deux exemples visent vers l’idée centrale que nous allons tracer tout au long de ce séminaire : La mémoire, c’est-à-dire les discours autour du passé dans le présent, répond à des besoins et intérêts des acteurs concernés et portera ainsi toujours un côté politique. Pour aborder cette vaste thématique, le séminaire se penchera d’abord sur des textes canoniques écrits sous l’impression personnelle de la shoah ou en réponse à l’obligation sociétale qui en résulte, pour l’Allemagne mais aussi la France. Sur cette base nous allons ensuite traiter d’autres sujets liés aux politiques de la mémoire, notamment celui de la mémoire multidirectionnelle et des lieux de la mémoire, ainsi que l’emploi de la mémoire dans la littérature et au film. Pour approfondir la discussion nous travaillerons sur de nombreux exemples de l’histoire culturelle française et allemande, et la problématique de la médiatisation de l’histoire nous intéressera tout au long du séminaire.

 

Les discussions se feront pour la plupart en français, à l’exception de deux sessions en allemand. Vous êtes priés de vous acheter les livres suivants avant le début du semestre :

 

     - Primo LÉVI, Ist das ein Mensch? Ein autobiographischer Bericht (1961 [1947], version dtv, 3-12 euro)

       ou, si vous préférez la version française : Si c’est un homme (1958 [1947], version Pocket, 6,50 euro)

     - Nancy HUSTON, L’Empreinte de l’ange (1998, version Babel, 3-9,20 euro)

 

Le séminaire n’aura pas lieu toutes les semaines mais aux dates indiquées (toujours le mercredi entre 16h00-19h30). Ceci vous permettra de lire les deux romans durant le semestre et nous donnera plus de temps pour une discussion approfondie. Une séance au cinéma est également prévue (Kino 8 1/2, 9 janvier 2024 à 18h00) ainsi que des interventions de plusieurs expert.e.s.


Strukturbaum
Keine Einordnung ins Vorlesungsverzeichnis vorhanden. Veranstaltung ist aus dem Semester WiSe 2023/24 , Aktuelles Semester: SoSe 2024